Archives du mot-clé anti-cancéreux

Share Button
0204-corrossol-guanabana-costa-rica

Le fruit du jour : la Guanábana ou Corossol

Ce gros fruit épineux, originaire du Pérou fait parti de la famille des Annonaceae. Son goût doux et acidulé est excellent en jus ou en glace. Riche en vitamine il fait parti de ces aliments à consommer sans modération. Utilisé depuis la nuit des temps dans les médecines indigènes des pays tropicaux, il a des vertus thérapeutiques en matière d’insomnies, de déficience cardiaque et de maladie parasitaire, d’arthrite. Récemment, les chercheurs de l’université américaine Purdue ont mit en évidence sa terrible efficacité en matière de cancer du sein, des ovaires, des intestins, de la prostate, du foie et des poumons et quelques autres. Différents groupes de recherche ont confirmé que ces produits chimiques ont la propriétés et la toxicité sélective contre les différents types de cellules cancéreuses sans nuire aux cellules saines. Ses effets anti-bactériens, anti-parasitaires et anti-fongiques démontre des effets 10,000 fois supérieur à l’Adriamycin (drogue couramment employée en chimiothérapie). Egalement analgésique, sédatif et antispasmodique la Guanábana nettoie l’organisme. De nombreuses études pharmaceutiques ont essayé de synthétiser les produits actifs mais sans succès. Peut-être est-ce la raison pour laquelle aucun traitement anti-cancéreux n’est proposé à base de Corossol car les laboratoires ne peuvent pas protéger par un brevet un arbre ou une plante.  La forêt tropicale et son Corossolier arriveront-ils à révolutionner les thérapeutiques anti-cancéreuses ? Rien n’est moins sûr économiquement parlant. Les principes actifs sont surtout dans les feuilles et les graines. En attendant que nos cancers, insomnies ou autres maux soient soignés par la Guanábana, je vous propose une petite recette rafraîchissante :

SORBET DE COROSSOL

Ingrédients :

- 50 cl de jus de corossol
- 1 zeste de citron
- 1 cuillère d’essence de vanille
- 2 pincées de cannelle
- 200 g de sucre en poudre

Mélanger le jus de corossol au zeste de citron, à l’essence de vanille, à la cannelle et au sucre en poudre. Battre vigoureusement la préparation et verser le tout dans un moule. Faire glacer dans une sorbetière de préférence pendant 3 h. C’est prêt, régalez-vous ! Au Costa Rica, sur les marchés, il y a toujours un marchand ambulant vous proposant des verres de ce nectar pour 300 colones le verre. A déguster sans attendre…