Share Button
3001-elections-presidentielle-costa-rica-2014

Elections présidentielles au Costa Rica

Le dimanche 02 février 2014, 3 millions de Costariciens ses rendront aux urnes afin d’élire le 47ème président de la République. Cette élection a lieu tout les 4 ans et les Costaricains éliront ce jour là non seulement leur président mais également leurs députés et vice-président.
L’élection présidentielle costaricaine est une élection directe à un tour. Toutefois, il faut que l’un des candidats obtienne au minimum 40% des voix. Si tel n’est pas le cas, un second tour est organisé avec les 2 candidats ayant obtenu le plus de vote au premier tour. Le taux de 40% au premier tour fut instauré en 1936 et une seule fois, en 2002, le président fut élu au second tour.

Cette année, 13 candidats sont en lice au poste suprême de Président et les 4 principaux sont :


• Johnny Araya du Parti de Libération Nationale, parti de l’actuelle présidente Laura Chinchilla

• Luis Guillermo Solís, académicien, social-démocrate du parti Parti d’Action Citoyenne (PAC) –

• Otto Guevara, entrepreneur, candidat du parti Libertaire

• José Marie Villalta : député et candidat socialiste du parti Frente Amplio

Il semblerai que les résultats risquent d’être très disputés d’après les sondages d’avant premier tour et l’on risque donc de s’acheminer vers un second tour qui aurait lieu le 06 avril. Il est clair que l’impopularité de la présidente Laura Chinchilla a sensiblement modifié l’échiquier électoral du pays et la dernière étude publiée par CID-Gallup – institut de sondage renommé – donne des résultats encore jamais vu :

Johnny Araya obtient 35.6 % d’intention de vote, suivi par José María Villalta avec 21%. en trois§me position, avec 17.6 % on trouve Otto Guevara puis Luis Guillermo Solís candidat du PAC avec 15.6% d’intention de vote alors que le mois précédent il atteignait à peine 7%. Rodolfo Piza quant à lui obtenait lors de cette étude 6.5%. Environ 20% des interviewés n’avait pas encore fait leur choix. Ce sondage a été réalisé du 14 au 25 janvier 2014 sur un échantillon de 1202 personnes.

Les thèmes des campagnes sont variés et si quelques candidats plaident pour une augmentation des impôts de la classe moyenne privilégiée, favoriser le dialogue avec les syndicats et repousser les traités de libres échanges, les autres, plaident pour une plus grande ouverture sur le marché mondiale, la réduction des monopoles d’état, la suppression des privilèges du secteur public. Il est clair que le nouveau président aura la tâche rude et la première sera de redonner confiance aux Ticos dans la classe politique.

Voici quelques vidéos de campagne des favoris. Un style très différent, jugez-en par vous même :

Il n’en resta pas moins que le Costa Rica est l’une des premières démocraties d’Amérique latine et fait partit également des 22 démocraties les plus anciennes du monde.

Costaricains, dimanche allez voter et que le meilleur gagne…

Pura Vida !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *